Journée citoyenne : participez à l'amélioration de votre cadre de vie !

La journée citoyenne aura lieu le samedi 23 septembre 2017 à Fougères. Les « chantiers » seront suivis d’un repas convivial pris en commun le midi. Intéressé ? Pour s'inscrire, il vous suffit de remplir le formulaire en ligne.

 

Le samedi 23 septembre prochain de 9h à 13h, les Fougerais seront conviés à se mobiliser volontairement autour de différents chantiers : réalisation d'un graff sur les voûtes du pont qui passe sous la rocade, construction d'un barbecue aux abords de l'étang de Groslay,  réalisation d’hôtels à insectes dans le jardin du Val Nançon, lasure et peinture de mobilier urbain au Parc des Orières... De quoi partager ses connaissances, ses compétences et surtout un moment convivial ! 
Les ateliers sont mis en place avec la collaboration de  la Direction des Services Techniques et de l’Environnement de la Ville ainsi que plusieurs associations partenaires. Certains seront plus particulièrement adaptés aux enfants afin qu’ils puissent participer en accompagnant leurs parents. Chaque habitant pourra choisir librement son atelier indépendamment de son quartier d’habitation. Après l’effort, le réconfort ! Les ateliers prévus dans la matinée seront suivis d’un repas festif pris en commun.

Pour vous inscrire, remplissez le formulaire suivant :

La journée citoyenne, késako ?

Créée en 2008 dans une petite commune alsacienne pour renforcer les liens entre les habitants, la journée citoyenne a vite pris de l’ampleur. En 2017, plus de 800 communes l’ont mise en œuvre dans toute la France.

Une fois dans l’année, le temps d’une journée, les habitants se réunissent pour améliorer leur cadre de vie en participant à de petits chantiers (réparation, amélioration, embellissement, construction…) dans différents lieux et espaces publics de la commune.

C’est au cours de la réunion plénière des conseils de quartier organisée en octobre 2016, que les membres ont proposé cette idée. Comme l'indique Patricia Ferlaux, adjoint au maire déléguée à la démocratie participative, « Après le ciné-débat en octobre 2016 qui avait réuni 150 personnes il était important de montrer que les habitants, même dans un contexte financier plus contraint, avaient  de nombreuses idées pour améliorer leur quotidien. »