Le Projet Educatif de Territoire (PEDT)

Le Projet Educatif De Territoire (PEDT) formalise une démarche permettant aux collectivités territoriales volontaires de proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l’école, organisant ainsi, dans le respect des compétences de chacun, la complémentarité des temps éducatifs.

Qu'est ce que le PEDT ?

Le présent PEDT concerne les enfants scolarisés dans les écoles primaires publiques et privées de la Ville de Fougères. Il s’attache principalement à l’organisation des temps scolaires et périscolaires, à leur articulation et mise en cohérence.

PEDT 2015-1.jpg

​Quels sont les partenaires ?

Le projet éducatif de territoire de la ville de Fougères s’appuie sur le comité technique de la réforme mis en place depuis décembre 2013, élargi à de nouveaux partenaires.

Partenaires institutionnels : La Ville de Fougères, Fougères communauté, l’Éducation Nationale, la direction diocésaine de l’enseignement catholique, la Caisse d’Allocations Familiales.

Partenaires associatifs : Le conseil des associations culturelles, l’office des sports et loisirs, les associations de parents d’élèves des écoles publiques et privées.

Autres partenaires participants : La ludothèque municipale, le conservatoire de musique René Guizien, l’école de dessin et d’arts plastiques, la médiathèque « la clairière », le centre social, l’APE2A, les diverses associations et prestataires intervenants dans la conduite d’ateliers.

 

Quels sont les objectifs ?

Le PEDT, dont l’élaboration est à l’initiative des communes, constitue le cadre de référence d’une politique éducative locale, articulant ainsi toutes les actions qui contribuent à la réussite des enfants et des jeunes. Il est garant de la continuité éducative pendant et après l’école organisant ainsi la complémentarité des temps éducatifs. A cet effet, des groupes de travail ont réuni les acteurs éducatifs (enseignants des écoles publiques, privées, représentants de parents élus au conseil des écoles publiques, représentants des associations des parents de l’enseignement libre, coordinatrices des accueils périscolaires, représentants d’associations sportives, culturelles artistiques) lesquels ont été invités à réfléchir aux orientations éducatives du PEDT. A l’issu de ces travaux, 5 axes ont été déclinés en objectifs opérationnels, partagés et validés par les participants :
     ​
     1 : Promouvoir l’égalité des chances pour tous
 
  • Favoriser l’accès aux ateliers TAP à tous et à toutes quelles que soient les différences sociales, culturelles, physiques et psychiques : mixité des groupes, filles garçons, enfants en situation de handicap, enfants du voyage…
  • Atténuer les barrières économiques : gratuité des ateliers TAP sous la condition du soutien financier de l’Etat et de la CAF, aide du CCAS pour les sorties scolaires, calcul de tranches en fonction des ressources des familles pour la restauration scolaire publique et privée,
  •  Permettre à chaque enfant de participer au moins à 1 parcours d’atelier TAP durant l’année scolaire,
  • Découvrir l’environnement proche de l’école notamment par les ateliers TAP.
  • Partager en réseau l’accompagnement des enfants en difficulté afin de mobiliser tous les dispositifs de droits communs existants,
  • Proposer des intervenants supplémentaires pour l’accueil d’enfants en situation de handicap.
     
    Voir aussi : Dossier Les Temps d'Activités Périscolaires (TAP)

    2 : Promouvoir le vivre ensemble

    • Informer l’intervenant d’atelier des spécificités du groupe d’enfants, (par le référent de l’école)
    • Harmoniser les règles de vie sur le temps scolaire/périscolaire : proposition d’un temps de travail à la pré-rentrée, les communiquer auprès des intervenants, afficher les règles de vie,
    • Favoriser la mixité des âges / des classes dans les propositions d’ateliers TAP suivant les activités, proposer des activités TAP qui favorisent la mixité,
    • Veiller à ce que les Ateliers TAP soient un temps de rencontre et de partage quelles que soient les différences,
    • Saisir les opportunités de scolarisation d’enfants d’origine étrangère pour mettre en place des projets pédagogiques, scolaires et / ou périscolaires, basés sur la diversité culturelle,
    •  Favoriser les actions citoyennes dans les Ateliers TAP : actions intergénérationnelles, participation à la semaine de la solidarité internationale, initiation à la langue des signes, aux jeux de coopération ,participer /contribuer au spectacle de fin d’année,
    • Ouvrir sur les cultures du monde à travers nos jumelages européens et de coopération, 
    •  Mutualiser les salles polyvalentes / certains matériaux pédagogiques scolaire et périscolaire, stockage au même endroit avec un budget commun,
    • Organiser les modes d’articulation entre temps scolaire et périscolaire : formaliser des temps de rencontre dans chaque école (pour harmoniser les contenus et la nature des activités, mise en place d’outils de communication (cahier de liaison, tableau dans la salle des enseignants) pour les enseignants, les agents des services périscolaires et en direction des parents. Fréquence : selon les besoins (avant les conseils d’école…),
    • Favoriser des temps communs de formation enseignants / agents sur la Prévention et Secours Civique de niveau 1 et à la communication bienveillante.


      3 : Promouvoir le bien-être et l’estime de soi à l’école

    •  Accepter de modifier le déroulement de l’atelier prévu pour tenir compte des besoins de l’enfant, Laisser l’enfant acquérir à son rythme des compétences diverses dans les ateliers TAP,
    • Aménager pour les enfants, dans la mesure du possible, des espaces pour se ressourcer, pour favoriser le retour au calme, la rêverie, notamment lors de la pause méridienne,
    • Faire connaître et témoigner du contenu des ateliers sur la base du volontariat, et sans obligation de production finale,
    • Accompagner les intervenants à mettre en oeuvre des démarches de coopération, de bienveillance, proposer des formations, conférences, documentation…
    • Mettre en place une démarche locale d’auto évaluation des effets de cet axe chez l’enfant,
    • Favoriser les parrainages entre enfants d’âge différent dans des activités propices à cela.

      4 : Développer la créativité de chacun  

    • Construire les propositions d’ateliers TAP permettant de proposer un parcours annuel de découvertes artistiques, culturelles et sportives,
    • Veiller à ce que la conduite des ateliers et la nature des activités contribuent au développement de l’imaginaire, à la prise d’initiative, à la recherche de nouvelles expérimentations pour les enfants,
    • Organiser des espaces (agencement, matériel à disposition) propres à libérer la créativité des enfants,
    • Veiller à la diversité et à l’équilibre des différentes activités proposées.
          ​

      5 : Encourager les parents dans leur rôle éducatif

    • Faciliter l’ouverture de l’école aux parents en mettant en place un temps d’accueil convivial à la rentrée par l’ensemble des équipes éducatives,
    • Aider les parents dans les démarches liées aux inscriptions périscolaires et au centre de loisirs : par exemple mettre en place des permanences du service périscolaire les premiers jours de la rentrée,
    • Faciliter la compréhension du fonctionnement de l’école (identifier les différents temps de la journée et les différents acteurs) : simplifier les documents, mise en place d’un livret d’accueil, d’un trombinoscope, le port d’un badge, afficher les règles de vie
    • Expérimenter des goûters débats ouverts aux parents sur des questions éducatives tels que le sommeil, l’alimentation, l’utilisation des écrans…

Comité de pilotage

Composition de la structure de pilotage :
Un comité de pilotage du PEDT est instauré. Il s’appuie sur le fonctionnement du comité de suivi mis en place pour les écoles publiques en 2013-2014, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires. Il a fait l’objet d’une adaptation, sa composition est la suivante :
 

-M. le Maire de la Ville de Fougères,
-Mme l’Adjointe déléguée, à l’Education, à la Petite Enfance et à la Démocratie Participative Mme l’Adjointe déléguée à la culture, au patrimoine et à l’économie touristique
-M. l’Adjoint délégué aux sports et loisirs
-M. le Président de Fougères Communauté M. l'Inspecteur de l’Education Nationale
-Les directrices des écoles primaires publiques de la Ville de Fougères
-Un représentant, par école publique, des parents d’élèves élus au conseil d’école
-Un responsable de la Direction Diocésaine de l'Enseignement Catholique.
-Les directrices et directeurs des écoles primaires privées de la Ville de Fougères
-Un représentant, par école privée, des associations des parents de l'enseignement libre (APEL)
-Un représentant de l’office des sports et loisirs
-Un représentant du conseil des associations culturelles
-Le directeur du service Education Enfance Jeunesse (DEEJ)
-La responsable du service enfance DEEJ
-Les coordinatrices et le coordinateur des accueils périscolaires de la Ville -La coordinatrice du PEDT La Directrice du service de la Vie Associative –Sports Culture (DVASC)

Ce comité a pour mission :

  • de suivre le bon déroulement du projet (objectif/action/calendrier),
  • d’examiner les priorités d’actions à mettre en oeuvre sur le territoire,
  • d’évaluer de manière partenariale le projet éducatif,
  • de s’assurer de la transversalité de la démarche éducative.

    Il se réunira 2 fois par an.

Contact : 

Potier-Villemin Sabrina, Coordinatrice du Projet Educatif de Territoire (PEDT)
Direction Education Enfance Jeunesse 7 rue Porte Saint Léonard 35300 Fougères
Tél. : 02.99.94.88.25
Mail : s.potier@fougeres.fr

Voir aussi