L'ANRU

L’ANRU, qu’est-ce que c’est ?

L’ANRU… ce terme technique qui fait l’actualité de la ville est l’acronyme de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine. Cette institution, créée en 2004, est un établissement public industriel et commercial (EPIC).

À travers le Programme National de Rénovation Urbaine, l’ANRU se concentre sur la rénovation urbaine. L’objectif est de faire d’un quartier en difficulté, un quartier moderne, mieux intégré à une ville, en y apportant mixité sociale et développement durable. Ainsi, l’ANRU intervient sur la voirie, l’habitat, les espaces publics, les établissements scolaires, les commerces, les services publics etc.

Vous trouverez davantage d’informations sur le dispositif et la rénovation urbaine sur www.anru.fr

Si vous êtes un habitant des Cotterêts et que vous souhaitez davantage d’informations sur l’ensemble du projet ANRU, Eva Fava Kourouma vous accueille et vous renseigne.

Retrouvez-la au Pass’Âge :
11 rue de Saint-Lô – 1er étage
06 30 99 03 34

L’ANRU et la Ville de Fougères

À Fougères, c’est le quartier des Cotterêts qui est concerné. La Ville a d’ailleurs signé une convention en septembre 2010 avec l’Etat, le Conseil général d’Ille-et-Vilaine, le Conseil régional de Bretagne, la Caisse des dépôts et consignations et l’Office public de l’habitat (OPH) de Fougères Habitat.
Cette même convention est principalement constituée de 3 documents :

  • le protocole de mise en œuvre qui définit les objectifs structurants du projet,
  • la charte locale d’insertion, dans laquelle les maîtres d’ouvrage (la Ville de Fougères et Fougères habitat) s’engagent à assurer la mise en œuvre de clauses sociales d’insertion (ANCRE) au sein des marchés de travaux liés à la rénovation urbaine du quartier,
  • la charte de gestion urbaine de proximité (GUP) : une démarche qui permet de prévenir les problèmes liés à la vie quotidienne des habitants.

Le projet ANRU de la Ville représente un budget total de 15,3 millions d’euros répartis entre les principaux partenaires :

  • 8,5 millions d’euros pour Fougères Habitat,
  • 6,8 millions d’euros pour la Ville.

et subventionné par :

  • l’Etat (ANRU) : 2,4 millions d’euros,
  • le Conseil régional de Bretagne : 0,6 million d’euros,
  • le Conseil général d’Ille-et-Vilaine : 0,4 million d’euros,
  • d’autres partenaires (Etat CPER, CAF, ADEME, CDC) : 0,6 million d’euros.

Présentation du projet

Chaque maître d’ouvrage est chargé de la mise en œuvre opérationnelle d’un programme d’actions précis. Celui-ci est sectorisé géographiquement pour faciliter le phasage et la priorisation des interventions.

Pour la Ville de Fougères, le découpage se présente ainsi :

  • l’aménagement du carrefour Verrerie / Gorron,
  • le carrefour rue de Lisieux et l’avenue de la Verrerie,
  • l’aménagement de la place Saint-Lô et de la liaison piétonne « Saint-Lô / Bayeux »,
  • l’aménagement paysager du cœur de quartier, création de jardins en terrasses,
  • l’aménagement de l’entrée du collège Gandhi,
  • l’aménagement des espaces publics aux pieds des plots avec création d’une placette,
  • l’aménagement des voiries liées aux nouvelles constructions de Fougères Habitat,
  • les liaisons vers l’est du quartier et le centre de loisirs municipal,
  • La requalification et l’extension en un espace « multi-accueil » du centre social de Fougères.
  • La création d’une salle de quartier

Un programme d’actions parallèles concerne la rénovation et la création d’équipements et de locaux associatifs.

Le centre social

Le projet intègre une réhabilitation importante des locaux existants et une extension de surface, pour satisfaire les besoins évalués sur le quartier et répondre aux critères spécifiques des équipements « petite enfance ». Deux chantiers sont donc programmés :

La requalification du centre social

L’organisation générale et l’agencement des locaux ont été repensés. La redistribution de l’espace  sera fonctionnelle :

  • une salle à l’étage, réaménagée, pour donner plus d’aise aux activités existantes
  • un accueil plus ergonomique,
  • des locaux de permanence, une salle de réunion et une salle de cours communs aux structures hébergées au centre social,
  • des bureaux pour l’association Familles actives (dont les membres sont salariés du centre social) qui remplaceront l’actuel espace « halte-garderie ».

La création d’un pôle « multi-accueil »

Une extension va s’ajouter au centre social pour la création d’un pôle multi-accueil dédié à la petite enfance.
Concrètement, les 25 enfants gardés se retrouveront dans une grande salle d‘activité de 80m². Autour de cette pièce centrale, cinq chambres, des espaces change et sanitaires, un coin repas, l’accueil et le jardin seront aménagés.
L’ensemble sera notamment adapté à la taille des enfants, qui sauront aussi bien s’occuper avec le mini-théâtre que dans la salle pour jeux d’eau ou encore dans les espaces « atelier » (peinture, musique…). A moins qu’ils ne trouvent distraction dans la grande salle de jeux, qui servira aussi aux animations parents-enfants et aux regroupements d’assistantes maternelles.

Vous êtes parent ? Une zone conviviale vous est réservée pour échanger, avec un point d’information (affichage, revue…).
Vous êtes professionnel de la petite enfance et/ou de l'éducation ? Vous partagerez avec le centre social la salle de repos, les sanitaires et vestiaires et la salle de réunion.

Ces nouveaux espaces seront également disponibles pour certains services et permanences (consultation de la Protection Maternelle et Infantile, relais assistante maternelle, le bureau de la crèche familiale). Et il favorisera le rapprochement avec les autres secteurs d’activités du centre social : la coordination petite enfance, la ludothèque, les rencontres de parents, les regroupements d’assistantes maternelles, l’accompagnement des familles…

Ecoconstruction, performance énergétique, gestion des déchets, choix des matériaux, accessibilité, confort acoustique, qualité de l’air… les solutions architecturales et techniques retenues répondent aux attentes du développement durable.
 

La création d'une salle de quartier

Avec cette construction, les activités associatives et de la Ville seront regroupées. Ce nouvel équipement municipal vise principalement à accueillir les activités des et pour les habitants.
Positionné en cœur de quartier, il sera directement visible depuis le futur mail (cheminement) piéton de la rue de Bayeux, et donc depuis l’entrée ouest du site. La surface utile totale est estimée à 200m². Une terrasse extérieure d’environ 30m² est envisagée.
L’emplacement réservé à la salle de quartier profite d’un cadre naturel vert et boisé. Il se situe à proximité des futurs jardins en terrasses.
L’agence Tricot Architecture a été retenue pour la conception de ce bâtiment.
Les études de définition, toujours en cours, seront présentées au conseil de quartier Forairie/Cotterêts.

Démarrage des travaux : dernier trimestre 2013.

Si vous êtes un habitant des Cotterêts et que vous souhaitez davantage d’informations sur l’ensemble du projet ANRU, Eva Fava Kourouma vous accueille et vous renseigne.

Retrouvez-la au Pass’Âge :
11 rue de Saint-Lô – 1er étage
06 30 99 03 34